« J’étais là » (Gayle Forman)

"Celle que tu appelles la meilleure moitié de toi-même n'était peut être qu'une béquille. Il est parfois terrifiant de devoir marcher sans quand on en a longtemps eu une. Si ça se trouve, ce que tu vis en ce moment n'est qu'une période d'adaptation."

"Sais-tu pourquoi mon père qualifie le suicide de pêché ? [...] Parce que c'est tuer l'espoir. C'est ça le pêché. Tout ce qui tue l'espoir en est un."

couv26918350

Tout d’abord, je remercie Babelio et son super concept de Masse Critique mais également les livres de poche pour m’avoir permis de découvrir ce livre.

Gayle Forman est une auteure que j’affectionne beaucoup. C’est pourquoi j’ai commencé le livre sans réelle appréhension. L’histoire commence de suite où nous découvrons la lettre de suicide que Meg a laissé à sa meilleure amie, Cody. Une nouvelle terrible autant pour la meilleure amie que pour les parents de la défunte. Accablés de chagrin, ils demandent à Cody de se rendre sur le campus universitaire où Meg était afin de récupérer ses affaires. Un voyage qui amène pleins de questions : Pourquoi ce geste ? Pourquoi personne n’a rien vu ? Pourquoi sa meilleure amie ne lui a jamais dis qu’elle allait si mal ?

Le thème du roman est douloureux et je plains les personnes qui le subissent. Rester seul sans possibilités de réponses. Sans pouvoir comprendre pourquoi. C’est ce à quoi Cody doit faire face. Sauf qu’elle va tenter de comprendre  ce geste. Elle va se mettre à fouiller la vie personnelle de Meg, ses fréquentations, ses mails etc. Jusqu’à découvrir quelque chose. Cody ira jusqu’au bout de ses recherches.

L’histoire est très bien écrite. On entre facilement dans l’histoire. J’ai aimé que ce livre traite de la mort mais aussi de la vie. La vie de ceux qui restent. L’amour, l’amitié. Mais surtout, le pouvoir d’accepter et de pardonner. Je pense que ce roman peut plaire à beaucoup. Les seuls petits bémols seraient un petit manque d’attachement aux personnages et l’histoire d’amour qui va naître m’a personnellement un peu dérangée, surtout quand on sait qui est ce garçon vis à vis de Meg. Personnellement, je ne peux pas adhérer.

L’histoire n’en reste pas moins intéressante et est très agréable à lire malgré le sujet traité par l’auteure.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s