« Une autre idée du bonheur » (Marc Lèvy)

C’est une aventure que nous livre ici Marc Lèvy dans Une autre idée du bonheur. Nous suivons Agatha et Milly à travers des paysages fascinants des Etats Unis. Qu’est ce que ça donne envie! Imaginez vous prendre votre voiture et vagabonder à travers plusieurs villes jusque San Francisco. Sauf qu’au départ, ce n’est pas un voyage plaisir pour Milly.

couv55794451

En effet, Milly est prise en ôtage par Agatha, tout droit sortie de prison, en cavale. On ignore tout de la raison du voyage. La première hypothèse qui vient à l’esprit est la fuite. En effet, suite à sa cavale, nous comprenons très vite qu’elle est recherchée. Cela dit, au fil de l’histoire, nous comprenons que la raison de ce voyage comporte en réalité une raison plus personnelle. Plus émouvante.

Finalement, ce voyage c’est une très jolie manière de se remettre en question. D’un côté, ce voyage est extrêmement nostalgique à travers les souvenirs d’Agatha qui se livrera durant le trajet. Ses erreurs, la raison de son séjour en prison, le retour en arrière à travers les visites à ses anciens amis.. Je dirai même qu’il s’agit là d’un véritable parcours initiatique. Après avoir connu l’enfer, le héros se relève et tente d’arranger les choses. Et d’un autre côté, c’est une Milly transformée qui ressort à la fin de l’histoire. Elle qui est tellement prévisible, organisée, sérieuse. Ce voyage va lui permettre de prendre des risques, de se remettre en question sur plusieurs choses.

Puis, c’est aussi un très beau roman sur l’amitié. L’amitié d’Agatha envers ses anciens amis et l’amitié qui va naître entre elle et Milly. Ces deux femmes vont se livrer, apprendre à se connaître. Leur sens de la répartie est excellent. J’ai beaucoup aimé l’évolution de leur relation. Marc Lèvy aime créer des personnages qui ont du caractère et j’aime ça.

Finalement, ce road trip est intéressant. C’est un beau roman qui fait passer un bon moment. Pas de grands rebondissements certes mais toute une escapade pour découvrir une autre idée du bonheur.

« Je vais te donner un conseil, bien que tu ne m’aies rien demandé. Essaye de l’aimer au lieu de laisser ta jalousie le détester. Personne n’appartient à personne. Rends-le heureux et tu le garderas » 
« Tu me donnes envie de te secouer comme un prunier pour te sortir de ta foutue routine ! On ne partage pas sa vie avec quelqu’un parce qu’il est gentil, mais parce qu’il vous fait vibrer, rire, parce qu’il vous emporte sans vous retenir, parce qu’il vous manque même quand il est dans la pièce à côté, parce que ses silences vous parlent autant que ses conversations, parce qu’il aime vos défauts autant que vos qualités, parce que lorsque le soir en s’endormant on a peur de la mort, la seule chose qui vous apaise est d’imaginer son regard, la chaleur de ses mains. Voilà pourquoi on construit sa vie avec quelqu’un. »