« La fabrique de doute » (Paolo Bacigalupi)

Ouuuh la vilaine! Plus d’un mois sans publications. Tapage de doigts. Il y a peu, j’ai reçu des livres de maison d’édition, d’ailleurs, je les remercie chaleureusement. En ouvrant ma boîte aux lettres, j’y ai vu un signe. Audrey. Retourne à la lecture. Et me voilà de retour avec ce livre, sortit le 8 octobre.

ob_9f0fc2_la-fabrique-du-doute

Ce qui m’a effrayé avec ce livre au départ, c’était de voir la collection « young adult ». Autrement dit, les personnages principaux sont des adolescents. J’ai toujours un peu d’appréhension quand ils s’agit d’adolescents car je crains le côté niais de l’histoire. Mais cette appréhension s’est très vite envolée. J’ai beaucoup aimé au contraire me retrouver devant des adolescents matures. Alix, le personnage principal va faire preuve de beaucoup de maturité face à son enlèvement tout d’abord puis face aux révélations qui lui seront faites sur sa famille. Elle va devoir faire un choix et tout est parfaitement travaillé et calculé. Puis, les autres personnages, ceux responsable de l’enlèvement sont eux aussi très matures. Ils expliquent les raisons, le pourquoi de cette situation. L’auteur a crée des personnages très intéressants et tous m’ont beaucoup plu.

A vrai dire, l’histoire entière est très intéressante. J’ai commencé à accrocher à partir de l’enlèvement d’Alix. Il a fallu un peu de temps pour que l’auteur réussisse à m’embarquer mais une fois dans l’histoire,  je ne l’ai plus lâchée. On a une réelle intrigue. Intrigue liée aux médicaments et à l’argent. Que feriez-vous si vous appreniez que l’entreprise pour laquelle votre père travaille maîtrise la manipulation d’informations à des fins financières ? Croiriez-vous jusqu’au bout la ou les personnes que vous aimez le plus au monde ? 

C’est un autre point intéressant de l’histoire. La famille. Alix doit affronter les terribles révélations qui lui sont faites. Elle doit faire preuve de courage, de maturité, de manipulations pour découvrir elle même la vérité et l’affronter. C’est un roman passionnant que nous livre Paolo Bacigalupi. Je découvre cet auteur avec ce livre alors je remercie la maison d’édition Aux Diable Vauvert et Anaïs de m’avoir permis cette agréable découverte. Et je vais garder l’œil ouvert sur cet auteur.

Publicités