« Le saut du requin » – Romain Monnery (2014)

1385562582

Tout d’abord, je remercie chaleureusement la maison d’édition Au Diable Vauvert pour m’avoir gentiment envoyé ce livre. Je ne connaissais pas Romain Monnery, auteur de Libre, seul et assoupi et ce fut pour moi l’occasion de le découvrir.

De quoi parle ce roman? C’est l’histoire d’un couple de nos jours, des temps modernes pourrions-nous dire puisque des choses telles que des sites de rencontre, internet, les blogs, Facebook y sont mentionnés. L’histoire d’un couple perdu entre des sentiments, des non-dits, des problèmes d’indifférence. Le roman se divise en trois parties où nos personnages vont subir une évolution, ou un changement de personnalité si vous préférez. En effet, durant la première partie, nous avons Méline et Ziggy. Tandis que ce dernier a le rôle parfait de l’homme qui n’en a rien à rien préférant de loin les unions libres où personne ne souffre, Méline c’est le stéréotype de la jeune fille naïve et stupide. Nombreuses sont les fois où j’ai eu envie de la secouer et de la forcer à agir. Heureusement, à partir de la seconde partie, Méline évolue et joue enfin le rôle de l’indifférence. Stratagème qui va fonctionner puisque nous avons une situation tout à fait amusante, Méline devient le garçon, et Ziggy prend le rôle de la fille, au sens figuré bien entendu. 

Le style de Romain Monnery est simple, fluide, léger. De plus, il a un style amusant. Des répliques ou même certaines situations sont tout à fait drôles. J’ai pris plaisir à découvrir cet auteur et cette histoire, simple certes mais très intéressante. Un couple ne peut-il pas être heureux tout simplement? Ajoutez à cela un deuxième garçon pour une seule fille et l’histoire se complique pour Méline. Avec Le saut du requin, l’auteur raconte une histoire « d’amour » moderne et avec humour et simplicité, il sait présenter les problèmes quotidiens de chaque couple.

« Ce que Méline avait aimé chez Ziggy, c’était le fait qu’il lui résiste, qu’il lui échappe, avec l’amour du risque qu’il s’en aille à tout moment. Mais le désir n’aime pas qu’on l’habille en routine. » – P.166 

Date de sortie : 9 janvier

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s