« Cadres noirs » by Pierre Lemaitre

Alain Delambre, 57 ans, est au chômage. Pourtant il fut un excellent cadre, un manager réputé mais devenu trop vieux on s’est débarassé de lui. Il enchaine alors les petits boulots honteux jusqu’au jour où sa candidature est retenue pour un job de rêve… Mais la sélection est étrange et on lui propose de participer à une prise d’otages fictive… Alain Delambre s’engage corps et âme dans cette lutte pour regagner sa dignité. 
S’il se rendait soudain compte que les dés sont pipés, sa fureur serait sans limite.  Et le jeu de rôle pourrait alors tourner au jeu de massacre.

couv5468923

Pierre Lemaitre a excellé dans deux de ses livres Alex et Robe de marié. On reconnait dans Cadres noirs le fabuleux talent de l’écrivain même s’il est loin de surpasser les deux autres livres.

Comme d’habitude, l’auteur nous divise le livre en trois parties. Ici, l’histoire se découpe entre Avant, Pendant et Après. On comprend très vite que ces parties sont liées à la fameuse prise d’otage fictive. Nous découvrons la première partie selon le point de vue d’Alain, le personnage principal. Le fait d’avoir un récit à la première personne renforce l’attachement que peut avoir le lecteur envers le personnage. Il en va de même pour la troisième partie. Le changement se passe pendant la seconde partie, nous changeons de narrateur et nous suivons alors la prise d’otage selon le point de vue d’un autre personnage de l’histoire. Pourquoi cette technique ? Pierre Lemaitre ne fait rien par hasard et en découvrant l’histoire, il va de soi que cette seconde partie n’aurait pu être lu avec le personnage principal. Bien sur, ce n’est pas la première fois que l’auteur utilise cette alternance de point de vue dans ses livres, nous avons pu le  voir dans Robe de marié mais aussi dans Alex. Que Pierre Lemaitre en fasse une habitude ou non, ce n’est rien puisque ça semble bien réussir.

Pour en venir l’histoire, l’auteur a choisi un fait intéressant puisqu’il aborde le chomâge et les difficultés de trouver un emploi après un certain âge. Les trois parties sont bien écrites et très intéressantes. Toutefois, en ce qui me concerne, j’ai trouvé qu’elles étaient toutes intriguantes mais également toutes un peu longues. Nous assistons à la chute du personnage principal qui entraine dans les ténèbres avec lui, sa famille. On peut dire que nous avons plus affaire à un thriller psychologique que thriller tout court. Mais l’ensemble reste réalisme et vraisemblable. Pourquoi n’arrive t’il pas à la hauteur des autres romans? Peut être car la chute/le dénouement du livre est beaucoup moins surprenant. Pas de coup de théâtre qui vous laisse bouche bée en refermant le livre.

Néanmoins, Cadres noirs est un roman intéressant, et très réussi pyschologiquement parlant. On assiste au premier rang à la chute du personnage principal. Ça vaut le détour. 

Publicités

4 réflexions sur “« Cadres noirs » by Pierre Lemaitre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s