« Misery » – Stephen King

Misery Chastain est morte. Paul Sheldon l’a tuée avec plaisir. Tout cela est bien normal, puisque Misery Chastain est sa créature, le personnage principal de ses romans. Elle lui a rapporté beaucoup d’argent, mais l’a aussi étouffé : sa mort l’a enfin libéré. Maintenant, il peut écrire un nouveau livre.
Un accident de voiture le laisse paralysé aux mains d’Annie Wilkes, l’infirmière qui le soigne chez elle. Une infirmière parfaite qui adore ses livres mais ne lui pardonne pas d’avoir fait mourir Misery Chastain. Alors, cloué dans sa chaise roulante, Paul Sheldon fait revivre Misery. Il n’a pas le choix…

couv14099215

Stephen king est l’auteur dont j’ai envie de sortir ses livres de ma pile à lire le plus rapidement possible mais pour une fois, je pense qu’il aurait mieux valu attendre. La magie n’a pas opéré et c’est un choc pour moi aussi. Surtout quand un livre n’a à première vue aucune raison de décevoir. Huis-clos, horreur, oppression, violence.. Honnêtement, tout ce que j’aime. Et pourtant, pourtant.. 

Alors que les premières pages étaient réellement intéressantes, j’ai fini par avoir de plus en plus de mal à accrocher à l’histoire. Pourtant, on reconnait le magnifique talent de l’écrivain qui maîtrise l’art de chaque situation. Quand l’histoire démarre, le personnage principal Paul Sheldon vient d’avoir un accident de voiture. C’est pourquoi les premières lignes nous sont confuses puisque nous sommes dans la confusion même du personnage puis, quand il reprend ses esprits et analyse la situation, il y voit plus clair comme nous, lecteurs. Ensuite, nous comprenons rapidement l’histoire. Annie, une ancienne infirmière va recueillir Paul, le soigner, le nourrir, l’héberger.. Il lui doit tout. On découvre également qu’elle est une grande fan de cet auteur. Elle adore ses livres et plus encore, le personnage de Misery.. Malheureusement, Paul a décidé de tuer ce personnage dans son dernier livre.. L’enfer va commencer à partir du moment où Annie aura lu ce livre. Elle va obliger Paul a réécrire l’histoire, l’obliger à faire revivre Misery. Comprenant plutôt vite qu’Annie est dingue, il n’a pas d’autre choix que de se mettre au travail… Une histoire oppressante qui n’est pas facile à lire puisque nous avons l’impression d’être enfermé avec l’écrivain… Oui, décidément Stephen King est très doué. Il n’empêche que je n’ai pas réussi à m’impliquer totalement dans l’histoire. Bien sur, je n’ai pas détesté mais disons ce livre ne saura jamais dans mon top 5 des meilleurs de l’auteur. La déception est là puisque je refermais le livre sans mal et je n’avais pas plus que ça l’envie de retrouver nos héros.  Ce qui est très étonnant pour un roman de ce genre.

Attention, le fait que je n’ai pas adoré ce livre ne le rend pas médiocre puisque l’histoire est vraiment intéressante d’un bout à l’autre. En effet, jusqu’où irions-nous pour une célébrité que l’on adore? Stephen King montre avec talent une manière excessive de réagir. Annie veut-elle seulement faire revivre Misery? Le doute s’installe car elle donne l’impression que même une fois le livre finit, elle n’a aucune intention de relâcher son auteur préféré. C’est ce coté psychologique que j’ai vraiment apprécié. Pour le reste, pas de magie puisque je n’ai pas eu peur, je ne n’inquiétais pas du sort de notre protagoniste… Il a manqué quelque chose et malheureusement, je ne saurais pas dire quoi. C’est une déception car au vue des nombreux avis que j’ai pu lire à son sujet, je m’attendais moi aussi à adorer. Mais ce ne fut pas le cas et, c’est dommage pour moi. Je ne vous le déconseille pas, il a du potentiel et de quoi plaire à beaucoup de monde.

Publicités

2 réflexions sur “« Misery » – Stephen King

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s