« Ça » de Stephen King

page

Ça raconte la lutte entre sept enfants terrorisés devenus adultes et une entité maléfique connue sous le nom de Ça qui prend la forme des peurs les plus profondes mais se présente principalement sous la forme d’un clown se faisant appeler Grippe-Sou. Le roman propose un récit non-linéaire qui alterne entre deux périodes de temps différentes (à vingt-sept ans d’intervalle) ainsi qu’entre les différentes perspectives et les histoires des sept personnages principaux. Il traite de thèmes tels que la puissance de la mémoire, les traumatismes de l’enfance et la laideur qui se cache derrière la façade d’une petite ville ~ Wikipédia

Enfin terminé. J’ai mis pas mal de temps à le lire, environ trois semaines mais c’est une histoire divisée en trois tomes (j’ai une ancienne édition) et chaque tome fait 500 pages, ce qui amène à la fin à un total de 1500 pages. Je suis contente de l’avoir terminé car au bout d’un certain temps, on a envie de se plonger dans une autre histoire mais, je suis ravie d’avoir découvert Stephen King et, même si je suis contente de l’avoir fini, au fond, l’histoire et les personnages, surtout les personnages me manqueront.

Pour commencer, les points importants du livre :

1. La structure du livre: Le livre est construit de manière très originale. En effet, l’histoire se base sous deux périodes: La première remonte aux années 50, du meurtre  de George Denbrough âge de six ans, petit frère de Bill Denbrough, un des membres du club des ratés jusqu’au jour où lui et ses amis décident d’éliminer Ça. Puis, la seconde période se déroule dans les années 80 du jour où Mike, lui aussi faisant partie du club des ratés appelle ses six autres amis pour leur demander de revenir à Derry comme ils se l’étaient promis quand ils étaient enfants. Entre temps, nous avons des intermèdes qui servent à raconter des faits et des évènements sur la ville de Derry. Je conçois que tout ça puisse sembler complexe mais en réalité, c’est assez simple à suivre. Stephen King a bien travaillé son livre de sorte à ne pas perdre son lecteur.

2. Une psychologie des personnages bien travaillée: Je crois bien que c’est la première fois que je m’attache autant à des personnages. Le club des ratés qui est composé de sept membres : Bill, Richie, Stan, Eddie, ben, Mike et Beverly la seule fille du groupe. Qu’ils soit enfants ou adultes, je les ai adoré et pas un plus que l’autre. Disons que Stephen King travaille parfaitement bien chaque personnage. On peut avoir beaucoup de descriptions surtout au début du livre, mais finalement, cela se révèle très utile. Chaque personnage a son caractère, son histoire et tout ça est raconté avec beaucoup de soin et de précision. De plus, c’est bien plus qu’un roman d’horreur, c’est aussi un roman d’amitié. Une amitié magnifique entre sept enfants qui restera la même trente ans plus tard. C’est aussi un roman sur les premiers émois amoureux, les premières souffrances. Je m’y suis tellement attachée qu’en refermant le livre, j’ai bien failli pleurer.

3. Un style splendide: La manière dont le livre est construit laisse à penser que c’est complexe, qu’il va falloir faire aller ses neurones et avoir un lot de concentration à grande échelle mais, j’ai été agréablement surprise de constater que non. Le fonctionnement du livre n’est pas des plus simple mais l’écriture se laisse lire comme un fleuve tranquille. Je suis loin d’être une spécialiste de King vu qu’il s’agissait ici de mon premier livre alors vous pouvez me croire, il n’y a rien de difficile.

Bien sur un livre n’est pas parfait et même si j’ai adoré cette histoire, je lui ai trouvé quelques petits défauts notamment sur l’horreur. J’avais lu sur beaucoup de critiques que Ça était vraiment effrayant et même un des plus effrayants de Stephen King et pourtant, je n’ai pas été si terrifiée que ça. Certains passages sont horribles certes mais il ne m’aura pas non plus empêché de dormir et étant amateur d’horreur, j’ai trouvé ça dommage. La dernière petite chose qui m’a gêné était les intermèdes sur la ville de Derry. Certaines choses étaient intéressantes d’autres moins utiles ce qui m’ennuyait.

Finalement, je n’ai pas les mots pour parler correctement de ce livre. Tout ce que je peux dire c’est que c’est une oeuvre magistrale. Cette manière d’avoir construit ce livre pour faire patienter son lecteur, ce va et vient entre le passé et le présent, ces personnages tellement attachants, une histoire atroce sur des meurtres infligés à des enfants, un style d’écriture parfait. De bons ingrédients mélangés pour un résultat grandiose.

Publicités

9 réflexions sur “« Ça » de Stephen King

  1. J’ai les « ça » dans ma bibliothèque et j’ai toujours eu envie de m’y plonger. Mais, ayant moi aussi une très vieille édition, les 500 pages de chaque tome m’ont toujours découragées. Ton avis me donne très envie de me plonger dans cette histoire malgré tout, peut être que dans quelques temps je me motiverai à les lire ^^

  2. litteraireevasion

    Whaouh qu’elle chronique. Tu as du passer pas mal de temps à la faire. Apparemment tu as pris beaucoup de plaisir pour ton 1er Stephen King. J’espère en prendre autant que toi. Au début je voulais lire celui la mais plus tu m’en parlé plus l’envie disparaissé. Mais rassure toi, j’ai trouvé un autre livre de l’autre « Dead Zone » qui a l’air pas mal du tout. Je t’en dirai des nouvelles. A bientôt. :)

  3. Très belle chronique ! Le livre me tentait déjà beaucoup mais là, tu me donnes envie de me le procurer tout de suite ! Je pense que je lirai ce livre plutôt en VO histoire de bien goûter aux choses ! ^-^ Ca est tout de même une des oeuvres les plus connues de maître King ! :)

  4. J’ai eu ma période Stephen King mais je n’ai jamais lu Ça. Je souviens en revanche de l’adaptation ciné que j’ai vue très jeune (pas bien) et qui m’avait terrifiée. A mon avis, l’horreur est présente lorsque l’on est jeune, c’est peut-être pour cela que tu ne l’as pas trouvé si effrayant.
    Je te conseille vivement Marche ou crève de King, ce fut mon premier et je reste très marquée par cette lecture !

    1. Je suis d’accord avec toi, l’âge joue beaucoup car j’ai vu le film après ma lecture et même là, je ne l’ai pas trouvé effrayant.. Quoiqu’il en soit, c’est une super lecture tout de même :)
      Merci pour le conseil, je retiens le titre! :)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s