« Le dernier paradis de Manolo » de Alan Warner

Voir Les Dents de la mer assis entre deux Japonaises, grandir entouré d’inconnus dans un hôtel, épouser la meilleure amie de son ex-femme… Le passé prend un sens différent lorsque Manolo apprend qu’il est atteint du sida. Luttant contre sa mélancolie, il accueille un immigré clandestin à qui il se confie. La découverte de l’altruisme et de la sincérité aura-t-elle raison de la vanité de Manolo ?

couv18847323

Tout d’abord, un grand merci aux éditions Points et à Livraddict pour son service partenariat.

C’est grâce au résumé que je trouve très attirant que je me suis arrêtée sur ce livre que je ne connaissais pas et bilan final : je n’ai pas adoré mais je n’ai pas détesté non plus. Je suis déçue plutôt. Je m’attendais à autre chose avec ce roman car c’est l’histoire de Manolo, un homme sur de lui, arrogant et très séducteur. Mais un jour, et c’est avec cela que s’ouvre l’histoire, son ami médecin lui annonce qu’il est atteint de La Maladie. Celle qui effraie. On comprend que cette maladie est le sida. Manolo doit donc s’attendre à changer complètement de mode de vie. A partir de là, à quoi vous attendez vous ? J’espérais voir des épisodes de sa vie passé mais aussi du présent. Comment réagit-on face à cette nouvelle ? Comment continuer à vivre sans trop y penser ? Comment Manolo allait-il changer de vie? Et malheureusement, ce n’est pas ce qu’il se passe avec cette histoire. Si au début quand Manolo vient juste de le découvrir. Il se pose beaucoup de questions et ça m’a plu. Malheureusement, malgré ce que ce livre ait bien démarré, ça a ensuite dérivé. Des épisodes de la vie de Manolo vous allez en voir mais énormément. Son enfance, son adolescence, des moments intéressants mais aussi d’autres que je considère comme non essentiels à l’histoire.

Ce qu’il y avait d’intéressant, c’est les épisodes de son passé où il raconte sa vie d’homme séducteur. Oui, car sa Maladie vient bien de quelque part et on peut supposer que le fait de se remémorer ses conquêtes peut l’aider à trouver. On découvre sa première femme, sa seconde femme qui est la meilleure amie de sa première femme mais aussi une scène très intéressante : celle où Manolo drague deux japonaises et où l’on voit qu’il arrivera à séduire les deux. Comme je l’ai dis, certains détails de sa vie sont essentiels et peuvent réellement intéressés. Mais d’autres, quand il apprend à nager par exemple ne sont pas essentiels et peuvent facilement ennuyer le lecteur. Ça a été mon cas. Ce qui est dommage.

Ensuite vient le moment où Manolo recueille un clandestin chez lui. Mais là encore, c’est pour raconter sa vie passée. J’espérais plus de dialogues entre ces deux personnages puisque ce personnage va lui permettre de changer. Malheureusement Manolo ne fait que raconter. Comme s’il voulait quelqu’un à qui se confier. Ce qui est tout à fait compréhensible. Mais j’en attendais plus surtout pour un roman qui fait plus de 500 pages. J’espérais plus de questions sur la maladie car c’est l’élément du roman où plutôt, j’espérais que ça tourne plus autour de ça.

Finalement, l’histoire est tantôt intéressante et tantôt ennuyante. J’avais imaginé une tout autre tournure pour cette histoire et c’est ce qui m’a déçue. Néanmoins je suis ravie de l’avoir découvert et d’avoir découvert l’auteur surtout, car son écriture m’a plu et elle n’est pas négligeable. Je retenterai un de ses livres à l’avenir.

Publicités

2 réflexions sur “« Le dernier paradis de Manolo » de Alan Warner

  1. Nous sommes d’accord, j’ai pensé pareil pour le chapitre sur la natation, mais je vois que tu as plus apprécié le style de l’auteur que moi, tant mieux ! ^^ Je lirai avec intérêt ton avis sur un autre de ses livres si tu le chroniques !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s