« Clair de femme » de Romain Gary

couv60794702Ce roman est un chant d’amour à cette «troisième dimension» de l’homme et de la femme : le couple. L’union de Yannick et Michel est rompue par un destin inéluctable. Mais un désespoir d’amour qui désespérerait de l’amour est pour eux une contradiction qu’ils ne peuvent admettre. Il faut donc triompher de la mort. Yannick dit à Michel : «Je vais disparaître, mais je veux rester femme. Je te serai une autre. Va vers elle. Va à la rencontre d’une autre patrie féminine. La plus cruelle façon de m’oublier, ce serait de ne plus aimer.» Et c’est ainsi qu’apparaît Lydia et que se reformera, dans une célébration passionnée, au-delà de l’éphémère, la patrie du couple, où «tout ce qui est féminin est homme, tout ce qui est masculin est femme».

Ce roman est un chant d’amour, voilà comment commence la quatrième de couverture et ça relate parfaitement l’histoire du livre. Mais ce livre aborde en premier lieu, la perte d’une femme aimée. A travers deux personnages, Romain Gary nous montre comment on réagit face à une perte qui ne laisse pas indifférent.

Tout d’abord, nous avons Michel qui erre les rues car sa femme, Yannick (drôle de prénom pour une femme oui!) est malade et en train de se suicider. Va t’elle passer à l’acte ? On le découvre plus tard dans le livre. Mais, elle lui a demandé de sortir et c’est ce qu’il a fait. Elle lui a demandé aussi de ne pas rester seul, elle lui demande de se mettre avec une femme et de la faire vivre à travers l’autre. Ce qui m’a un peu « dérangé » c’est vrai l’autre femme apparaît comme un jouet, un pion qui permettrait à Michel de vivre son ancien amour à travers son nouvel amour.  Or, pour moi, chaque histoire d’amour est unique. Ceci étant dit, nous avons ensuite Lydia, une femme malheureuse aussi qui a perdu sa petite fille dans un accident de voiture. Accident qui a rendu son mari infirme. Michel et Lydia vont se rencontrer en se percutant près d’un taxi et ils vont voir là un moyen de s’entraider tous les deux devant le malheur qui les accable. Leur relation ne sera qu’une sorte d’entraide entre eux.

Jusqu’où vont-ils aller ? Le livre pose deux questions : Peut-on vraiment entretenir une relation de ce genre avec quelqu’un sans que l’amour ne fasse son apparition ou alors peut-on vraiment se mettre avec quelqu’un quand on a encore dans la tête son ancien amour ? Cette relation peut-elle marcher ou est-elle d’avance vouée à l’échec?

J’ai passé un très bon moment de lecture avec ce livre. L’écriture de Roman Gary est simple et très plaisante à lire. Mais, un petit quelque chose m’a manqué pour que cette histoire me soit mémorable. Quelque chose dont je ne saurais dire quoi. Peut-être un manque d’attachement envers les personnages.. Néanmoins, c’était parfait pour découvrir Romain Gary et je continuerai à découvrir cet auteur.

Publicités

Une réflexion sur “« Clair de femme » de Romain Gary

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s