« Cinq petits cochons » d’Agatha Christie

couv21555483

Cinq témoignages accablants ont fait condamner à la détention perpétuelle Caroline, la femme d’Amyas Crale, peintre renommé, mort empoisonné. Seize ans après, Hercule Poire, le détective belge qu’Agatha Christie a rendu célèbre, prend l’affaire en main. Ne s’arrêtant pas aux évidences, tirant parti du moindre indice, il fait éclater une vérité à laquelle personne ne s’attendait.

Il n’est jamais trop tard pour découvrir la vérité ou pour reconnaître une personne innocente non coupable. C’est ce qu’Agatha Christie  montre ici. A travers un chassé croisé, à travers des visages innocents mais jamais à cent pour cent, l’auteure fait tomber les masques  grâce à notre adorable détective privé Hercule Poirot.

Seize ans ont passé depuis que le peintre Amyas Crale est mort, empoisonné. Seize ans depuis qu’on a reconnu sa femme, Caroline comme la coupable et qui est morte en prison. C’est sa fille, Carla qui vient joindre Hercule Poirot car sur le point de se marier, elle a besoin de montrer à son futur mari qu’elle n’est pas la fille d’une criminelle. Mais ce qu’elle souhaite avant tout, c’est connaître la vérité. Cinq petits cochons pour cinq témoignages. Peu de personnes à suspecter, l’assassin se cache entre ses cinq personnes. Mais Agatha Christie nous montre encore une fois son pouvoir et nous montre que c’est elle qui mène le jeu. Hercule Poirot est plus fort que nous et nous bluffe encore une fois. (la neuvième fois en ce qui me concerne!). J’ai pensé tout au long du roman en écoutant les récits de chacun de ses cinq personnes « à qui profite le crime?  » Et apparemment, ce n’est pas de cette façon qu’il fallait procéder car la personne coupable est justement la personne que je n’aurais pas suspectée. Pensant qu’elle n’avait rien à y gagner. Erreur, on a toujours quelque chose à gagner surtout quand on ne fait pas attention aux détails même les plus insignifiants.

Vous l’aurez compris, j’ai beaucoup aimé replonger dans une histoire d’Agatha Christie. Avec elle, on est toujours sur de passer un bon moment. Bien entendu, ici on est loin du genre Thriller, pas de sang, pas de fin de chapitres stressants.. Nous suivons juste une enquête  et on lit les différentes dépositions. Nous sommes plus dans la psychologie. Il faut savoir lire entre les lignes et ça, Hercule Poirot l’a bien compris. Moi pas encore apparemment. La prochaine fois peut-être!

En conclusion, un très bon roman et une enquête pas facile pour Hercule Poirot puisque seize ans ont passé et les mémoires ne sont plus ce qu’elles étaient.

Publicités

4 réflexions sur “« Cinq petits cochons » d’Agatha Christie

  1. litteraireevasion

    J’ai beaucoup aimé « Dix petits nègres » et « La mort dans les nuages » de cette auteure. J’en ai entendu beaucoup de bien surtout de ta part. Je vais réfléchir à en lire un 3ème. <3

  2. C’est un des rares polars dont je me rappelle de la clé de l’énigme (je n’ai pas beaucoup de mémoire, haha). Je l’ai beaucoup aimé en tout cas ^^ En même temps, avec Agatha Christie, difficile d’être déçu ! :D

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s