« Room » d’Emma Donoghue

Premier coup de coeur de l’année ! Grande surprise d’en avoir un si tôt ! Mais bon comment ne pas tomber sous le charme de ce livre :

Room, Emma Donoghue.

couv70347778

Sur le point de fêter ses cinq ans, Jack a les préoccupations des petits garçons de son âge. Ou presque. Il ne pense qu’à jouer et à essayer de comprendre le monde qui l’entoure, comptant sur sa mère pour répondre à toutes ses questions.
Cette mère occupe dans sa vie une place immense, d’autant plus qu’il habite seul avec elle dans une pièce unique, depuis sa naissance. Il y a bien les visites du Grand Méchant Nick, mais Ma fait tout pour éviter à Jack le moindre contact avec ce personnage. Jusqu’au jour où elle réalise que l’enfant grandit, et qu’elle ne va pouvoir continuer longtemps à entretenir l’illusion d’une vie ordinaire. Elle va alors tout risquer pour permettre à Jack de s’enfuir. Mais l’enfant va-t-il réussir à trouver des repères loin de leur univers ? Quel accueil lui réservera le monde extérieur, lui l’enfant né de la captivité d’une femme ?

Comme je l’ai précisé plus haut, c’est un coup de coeur pour moi. Autant prévenir que c’est un roman dur et bouleversant. Je ne veux pas vous en dire trop pour ne pas vous gâcher le plaisir d’être surpris si vous avez envie de le lire mais aussi car je n’aurais pas les bons mots pour vous en parler correctement.

Tout au long du roman, on est les yeux de Jack, un petit garçon de cinq ans, futé et très curieux. Il faut se familiariser au début avec le vocabulaire de ce petit garçon mais on comprend très vite et finalement entre les « monsieur lit, monsieur tapis, monsieur lavabo », on s’habitue . Jack vit seul avec sa mère. Dans une pièce unique d’où le titre du livre Room. En réalité, lui et sa mère sont dans une cabane de jardin. Enfermés tous les deux à cause « du grand méchant Nick » qui a enlevé sa mère un beau jour. Jack n’a jamais vu l’extérieur, « le dehors » comme il dit. On comprend alors qu’il y a plus de cinq ans que la mère a été enlevée. N’ayant jamais rien connu d’autres, Jack ne ressent aucun manque du monde extérieur. Au contraire, il se sent bien dans cette pièce unique avec sa maman. C’est sa vie, son quotidien. Bien entendu, sa mère ne le ressent pas de la même façon et même si nous ne sommes pas de son point de vue à elle, on comprend qu’elle veut retrouver sa vie alors, elle échafaude un plan pour s’enfuir avec Jack. Oppressé, on s’inquiète avec eux et surtout, pour eux. Et s’ils se font prendre ? Et si le plan échoue ?

Ce roman ne serait pas aussi beau si nous ne suivions pas leur vie après cet enfermement. Comment Jack, qui n’a jamais rien vu d’autres que quatre murs va t’il s’en sortir ?  Je me suis sentie aussi triste que lui quand il regrettait sa chambre… car au final, on est tous pareil. On aime nos habitudes. C’est intéressant de découvrir le monde en même temps que lui. On découvre aussi pourquoi les enfants sont merveilleux. Tantôt, ils nous émerveillent avec toutes leurs questions, leurs façons de voir les choses et tantôt, ils nous rendent fous.

Room qui est sans aucun doute un huit clos des plus difficile et cruel, est aussi touchant et magnifique. Et, je ne peux que vous conseiller de vous plonger dans cette histoire qui vous touchera et vous fera réfléchir. Je ne pense pas que l’on puisse rester indifférent devant un tel roman. Lisez le !

whitespoon-coeur-18300

Publicités

11 réflexions sur “« Room » d’Emma Donoghue

  1.  » Ah tu lis « Les Haut de Hurle le vent » C’est bien? C’est un classique que je meurs d’envie de découvrir d’autant que j’ai déjà lu sa soeur :)  »

    > Désolée de ne répondre que maintenant, j’ai pas trop eu le temps avec les partiels !
    Je viens à l’instant de finir ce roman et j’ai vraiment beaucoup aimer !!! L’écriture est vraiment sublime, l’histoire est vraiment prenante… Bon j’ai eu un peu de mal au début parce qu’il y a énormément de personnages et que je les confondais un peu tous mais une fois dans l’intrigue je pouvais plus m’arrêter ^^

  2. Oulala je ne lis pas ton avis avant de l’avoir lu. C’est ma prochaine lecture après mon roman en cours. Je viens juste de voir ton gros coup de coeur à la fin et il me tarde encore plus de le découvrir :)

  3. J’ai acheté ce livre il y a quelques semaines (en février) j’ai prévu de le lire cette année mais quand exactement, c’était pas prévu… et en lisant ton commentaire, j’ai très envie de le lire rapidement… en plus si tu as eu le coup de cœur, ça donne encore plus envie. Merci.

  4. Coucou Audrey, je viens te voir sur ton blog à 1 h 38 du mat pour te dire que j’ai terminé ce roman. Que je l’ai chroniquer. Et que j’ai eu… je te laisse aller voir par toi même… franchement déroutant tout ça… :( …

  5. J’ai été scotchée par ce livre. Je pense que c’est en partie du au fait que je ne savais pas du tout de quoi parlait l’histoire avant de me lancer dans sa lecture et que, du coup, la maman m’est un peu apparu comme ces filles maman trop jeunes, camées, limite prostiputées par leur mec franchement pas net… Plus j’avançais dans l’histoire, plus je commençais à comprendre ce qu’il se passait vraiment et plus ça me choquait, parce que « la pauvre fille » aurait très bien pu être moi. Je crois que je ne m’en suis jamais voulu autant d’avoir jugé quelqu’un !
    Bref, une très belle découverte, très émouvante pour moi :D

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s