‘Boomerang’ de Tatiana de Rosnay

Bonjour, bonjour!

On voit que c’est les vacances, j’enchaîne plus facilement les livres et l’envie de lire est de nouveau présente ! Ce matin, j’ai terminé Boomerang de Tatiana de Rosnay. Un roman qui m’a bien plu.

couv52443324Sa soeur était sur le point de lui révéler un secret… et c’est l’accident. Elle est grièvement blessée. Seul, l’angoisse au ventre, alors qu’il attend qu’elle sorte du bloc opératoire, Antoine fait le bilan de son existence : sa femme l’a quitté, ses ados lui échappent, son métier l’ennuie et son vieux père le tyrannise. Comment en est-il arrivé là ? Et surtout, quelle terrible confidence sa cadette s’apprêtait-elle à lui faire ?

J’ai encore une fois passé un très bon moment de lecture avec une histoire de Tatiana de Rosnay. Autant Le voisin et La mémoire des murs étaient plus tirés dans le policier, Boomerang fait entrer une nouvelle catégorie : l’amour. Mais c’est aussi l’éclatement de la vérité au sein d’une famille car dans quelle famille n’y a t’il pas de secrets enfuis en chacun ? Des non-dits ? C’est ce à quoi notre Héros, Antoine et sa soeur, Mélanie vont avoir affaire.

Antoine, le protagoniste de l’histoire, a la quarantaine, un boulot qui ne lui passionne plus et sa femme l’a quitté pour un autre. Pour fêter l’anniversaire de sa soeur, il décide de l’emmener dans leur lieux de vacances où ils allaient quand ils étaient petits avec leur parent. Ils y sont allés pour la dernière fois en 1973 car l’année suivante, leur mère est décédée. Rupture d’anévrisme a déclaré le légiste.

Sur le chemin du retour, alors que sa soeur s’apprête à lui révéler un secret, quelque chose qui lui est revenu, ils ont un accident. Tandis que sa soeur se rétablit doucement à l’hôpital, Antoine s’interroge et décide d’enquêter sur le passé, sur sa famille. C’est à un véritable puzzle qu’il doit faire face.

Cependant, le lecteur découvre très rapidement ce dont il est question, « le grand secret » est révélé très vite, ce qui fait qu’au fur et à mesure, le récit s’essouffle. Ce qui m’a un peu déçue… mais Tatiana de Rosnay va plus loin, elle nous montre avec ce livre l’hypocrisie qu’il peut y avoir au sein d’une famille et comment la société réagit face au « secret » dans les années 70… Car je dois admettre que moi, le secret ne m’a pas perturbé, ni même choqué mais il faut reconnaître aussi que le temps avance, doucement certes,  mais les esprits évoluent quand même.. alors, si on évite de se mettre à la place de la société et qu’on se range du point de vue Antoine et Mélanie, on se sent plus concerné car nous ignorons comment nous réagirions si c’était notre propre famille concernée.

J’aime beaucoup les romans de Tatiana de Rosnay car tous poussent à réfléchir. Que ce soit Le voisin et La mémoire des murs et même dans Boomerang, on ne peut s’empêcher d’entrer dans la peau du personnage principal et de réfléchir avec lui. De plus, c’est une auteure très agréable à lire car son écriture est simple et fluide et ses personnages sont très attachants. Dans Boomerang, j’ai apprécié Antoine car même si par moment, on a envie de le secouer pour qu’il se reprenne en main, on est avec lui car il doit faire face à la vérité. Mélanie, sa soeur m’a bien plu aussi tout comme Angèle, la fille qui redonnera goût à la vie de notre héros.

Publicités

5 réflexions sur “‘Boomerang’ de Tatiana de Rosnay

  1. litteraireevasion

    Comme toi, j’ai eu l’occasion de lire « Le voisin » et « La mémoire des murs ». Et j’ai trouvé que le style des 2 romans se ressemblé trop. Donc j’avoue que j’ai été quelque peu déçu. En lisant ton analyse sur « Boomerang » j’ai en l’envie de le lire sur le coup. Ton avis écrit et quand nous en avons parlé, m’a fait paraitre qu’il y a du changement par rapport aux livres précédent. Donc j’ai décidé de voir ce que sa donne en lisant celui ci. En espérant que l’auteure sache me reconquérir.

  2. J’ai lu ce livre il y a un petit moment déjà et j’avoue ne pas avoir trop accroché. J’ai pas réussit à entrer dedans, d’ailleurs, je suis incapable de me souvenir de ce qui s’est passé. Même en lisant ta chronique, j’ai l’impression de ne pas reconnaitre l’histoire, juste les personnages. Sinon j’ai acheté le voisin ce mois-ci, j’espère que ce sera une bonne lecture. En ce qui concerne Tatiana de Rosnay, j’ai vraiment adoré son livre « elle s’appelait Sarah »… je ne sais pas si vous l’avez lu mais, ce fut un coup de cœur pour moi, même si l’histoire est vraiment triste.

  3. J’ai fini ce livre il y a quelques jours et j’ai vraiment aime, presque un coup de coeur. C’etait mon premier de Tatiana de Rosnay et je ne suis absolument pas decue! Oui l’intrigue s’essoufle et c’est qu’au jour d’aujourd’hui, le grand secret n’est plus aussi choquant que dans les annees 70. Mais l’intrigue finalement, moi je l’ai vue comme histoire de fond (oui je sais alors que c’est quand meme autour de ca que tourne l’histoire) donc ca ne m’a pas derangee que ca s’essoufle.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s