« La solitude du vainqueur » de Paulo Coelho

Paulo Coelho revient ici aux thèmes qui ont fait la force de Onze minutes et du Zahir. II nous offre un roman à suspense, véritable miroir de notre société où le culte du luxe et de la réussite à tout prix empêche d’entendre les vérités que murmure notre coeur. Il nous entraîne au festival de Cannes à la rencontre de ceux qui triomphent dans le monde superficiel de la haute couture et du cinéma : Un millionnaire russe, un pape moyen-oriental de la mode, Gabriella la starlette, un détective ambitieux et enfin Jasmine, future top model. Argent, pouvoir, célébrité sont des enjeux pour lesquels ils sont prêts à tout, quel qu’en soit le prix. Qui sera capable de reconnaître, parmi tous ces fantasmes en technicolor, son rêve secret, et de lui donner vie ?

***

Du point de vue général, j’ai trouvé ce roman plutôt intéressant car nous sommes dans le monde des célébrités où plusieurs personnages sont à la recherche d’un rêve ou d’un but. L’auteur nous emmène dans ce monde de paillettes, de glamour et nous en donne une autre vision. Ce monde apparaît comme loin d’être un monde idéal. Le mensonge et l’hypocrisie sont mis en avant et on constate que les célébrités sont intéressaient soit par l’argent, soit par la gloire.

Pour ce qui est de l’histoire, nous sommes à Cannes pour le Festival. Des personnes débarquent de tout lieu pour tenter leur chance  et nous suivons le parcours de cinq personnages. Il y a Grabriella, celle qui rêve de devenir actrice, Jasmine la top modèle, Hamid un styliste, Javits un producteur influent et pour finir Igor qui lui est un personnage totalement à part. Il ne recherche pas la célébrité mais cherche à se venger pour reconquérir une femme qu’il aime. Toute l’histoire se déroule en une journée. Cela démarre à trois heures du matin et se termine à une heure de la suivante et, durant cette journée, nous suivons les vies de ces personnages. Quelques rebondissements notamment les crimes commis par Igor.

Des petites choses m’ont gênées comme le fait que nous sommes un peu trop dans les pensées des personnages ce qui engendre plus de descriptions que de dialogues. Mais aussi, une trop grande réflexion sur ce qui est du monde des stars. Alors oui, c’est en effet le thème du roman mais j’ai trouvé que certaines choses sont beaucoup répétées. Bien sur, on reconnaît là le style de l’auteur qui est bien connu pour ses livres abordant toujours des questions de philosophie mais ici, j’ai trouvé que c’était un peu trop présent.

Pour en venir aux personnages, j’ai beaucoup apprécié le personnage de Igor bien que ce soit « le méchant » du roman. C’est un personnage qui apparaît comme dangereux : il souhaite détruire le monde pour reconquérir une femme qu’il aime, pour lui montrer qu’il est prêt à tout. On se rend compte au fil de l’histoire que c’est un personnage qui est prêt à faire du mal s’il pense que c’est pour une bonne cause. Et sur ce point, j’ai trouvé que c’était le seul à avoir une personnalité. Les autres m’ont apparus comme étant « naïfs » ou même « bourrin ». Je pense que ça vient aussi du fait que l’on n’en sait que trop peu sur eux. L’auteur se focalise énormément sur leur vie de star, sur ce qu’ils vivent au présent même et de ce fait, on ne sait pratiquement rien sur eux.

En conclusion, malgré plusieurs petits reproches, ça reste néanmoins un roman intéressant notamment à propos de l’histoire d’Igor qui nous fait nous interroger sur sa personnalité, on se demande s’il va reconquérir sa femme, s’il va t’il détruire le monde ou même combien de crimes il va commettre. On remarquera aussi la bonne recherche qu’à fait l’auteur sur ce monde qui est finalement bien loin du notre. Mais après tout, on est beaucoup à avoir rêvé d’être riche et célèbre et Paulo Coelho nous montre ici ce que l’on ne voit pas.

« Les gens ne sont jamais contents. S’ils n’ont rien, ils veulent beaucoup. S’ils ont beaucoup, ils veulent encore plus. S’ils ont encore plus, ils désirent se contenter de peu ,mais ils sont incapables de faire le moindre effort dans ce sens »

Publicités

4 réflexions sur “« La solitude du vainqueur » de Paulo Coelho

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s