« La délicatesse » de David Foenkinos

Tout va pour le mieux pour la belle et discrète Nathalie jusqu’au jour où elle perd l’homme qu’elle aime dans un accident. Elle sort de son deuil d’une façon inattendue, par un baiser anodin avec un collègue de travail qui n’avait à priori rien pour lui plaire.

****

Ce livre est une bouffée d’air frais et c’était parfait avant que le mauvais temps n’arrive. C’est très vite lu avec ses deux cents pages environ, l’histoire est très simple, purement banale mais très jolie grâce à l’écriture de l’auteur.

Le début du livre est loin d’être optimiste, après avoir lu la rencontre entre Nathalie et son mari, ce couple heureux et amoureux, on apprend que ce dernier meurt renversé par une voiture. On suit la tristesse et la déprime de Nathalie jusqu’à ce qu’elle se relève grâce à son collègue Markus qui ne lui plaisait absolument pas au début. En gros, c’est l’histoire de la souffrance d’une veuve qui peu à peu, remonte la pente. De sa période de deuil à son nouvel amour. Peut-on se remettre de la mort de son mari ? Et retomber amoureuse ? C’est ce à quoi David Foenkinos nous fait réfléchir dans son roman.

Le titre porte vraiment bien son nom « La délicatesse », il est non seulement lié au livre mais aussi à l’écriture de l’auteur. C’est fluide, prenant avec une pointe d’humour. Alors oui l’histoire est certes banale mais finalement, on se laisse porter par cette histoire. De plus, ce livre se lit tout seul, d’une seule traite. Si on passe outre aux clichés connus comme la veuve triste et déprimée qui se réfugie dans son travail, un collègue qui la fait craquer avec son sens de l’humour, on est sur de passer un bon moment.

Les personnages sont tous plus ou moins attachants, ils m’ont tous bien plu, surtout le personnage de Markus qui apparaît comme celui qui est toujours à côté de la plaque mais au coeur d’or, sans oublier son sens de l’humour ! Nathalie m’a plu aussi sans pour autant me bouleverser, ce qui est dommage. Le personnage de Charles est minime au roman, son mariage ne va plus et Nathalie refuse ses avances. Il n’a qu’un pâle rôle à l’histoire mais il m’a néanmoins ému.

En conclusion, je regrette de ne pas l’avoir lu plus tôt et d’avoir eu la pensée de ne jamais le lire car finalement, j’ai beaucoup aimé. L’histoire comme les personnages. Un livre magnifique qui se lit avec plaisir et même si la fin est prévisible, ce n’est pas grave.

Publicités

4 réflexions sur “« La délicatesse » de David Foenkinos

  1. echappeelitteraire

    J’ai ADORER ! Ca a vraiment été un coup de coeur :) ! Contente qu’il t’ai plu aussi ! Et désolée de ne pas être passer pendant un bout de temps, j’ai eu des soucis avec mon ordinateur !
    Bonne soirée !

  2. Ce livre est juste excellent ! Une bouffé d’air frais !! J’ai adoré. J’ai d’ailleurs vu le film, il y a quelques jours. Il est réalisé par David Foenkinos et son frère Stéphane.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s