« La Dame à la Licorne » de Tracy Chevalier

C’est ma seconde lecture de Tracy Chevalier, une auteure que j’ai découvert avec Le récital des angesun livre qui m’a vraiment plu, pour lequel j’ai eu un vrai coup de coeur. Et, encore une fois Tracy Chevalier m’a réellement passionnée avec cette histoire.
8
Nicolas des Innocents est un artiste peintre qui va devoir créer des tapisseries pour Jean Le Viste, un noble et, nous allons suivre d’un bout à l’autre la conception de ces tapisseries. Le premier point essentiel de l’histoire, c’est les personnages. Leur histoire. Tracy Chevalier nous fait passer du point de vue d’un personnage à un autre.
8
Les personnages m’ont beaucoup plu. Tous sont très intéressants à analyser. Que ce soit la famille qui fait la demande de tapisseries, celle de Jean le Viste avec sa femme et sa fille, Claude qui tombe amoureuse de Nicolas mais aussi bien la famille de George de la Chapelle, cette famille qui va créer ces petits chefs d’oeuvre. Ses ouvriers, sa femme et sa fille Aliénor, jeune fille aveugle destinée à épouser un homme qu’elle ne peut voir en peinture. La fin m’a plu parce qu’elle finit mal… Cette idée de punition entre Nicolas et Claude était bien trouvée et intéressante, même si on aurait préféré une autre fin.
8
L’autre point important du roman sont les tapisseries bien entendu

même si elles ne sont pas le principal. On assiste à l’idée jusqu’à la fin de la conception. On y voit le temps, le travail que ça demande, chaque petit détail technique important.
D’ailleurs, ça m’a donné envie de les voir, de faire mes petites recherches d’images. Les tapisseries sont vraiment très belles.
8
J’ai encore une fois été séduite avec l’écriture et le style de cette auteure. C’est bien écrit, on est transporté dans l’époque et même s’il ne se passe pas grand chose, on est prit dans l’histoire.  Mon second roman et un second coup de coeur.
Toutefois, je le conseillerai plutôt aux personnes étant intéressées par les personnages, leur esprit et leurs états d’âme et aux relations parents/enfants, Amant/amante/, Mari/femme. Mais, Tracy Chevalier a encore une fois écrit une oeuvre remarquable. Un roman où se mêlent le travail, les sentiments, la passion et le désir.
Publicités

5 réflexions sur “« La Dame à la Licorne » de Tracy Chevalier

  1. Je viens de lire la critique sur le blog d’a-little-bit-dramatic :) Et c’est encore, une fois de plus, une critique élogieuse…
    Je vais d’abord ouvrir la jeune fille à la perle qui est dans ma bibliothèque et si ça me plait pourquoi pas ouvrir celui-ci :)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s