« Le testament caché » de Sebastian Barry

Tout ce qui relève de la psychologie, j’aime beaucoup. C’est pour ça qu’à la lecture de la quatrième de couverture, je n’ai pas hésiter à noter celui-ci. Quand j’ai vu qu’il était question d’une femme centenaire internée dans un hôpital psychiatrique et qu’elle allait devoir se confier à son psychiatre pour savoir si elle est apte à sortir ou non, j’ai su que ça avait tout d’un livre pour me plaire.

Je me suis surprise à avoir les larmes aux yeux dès les premières pages du livre. Dès que je l’ai commencé, je lisais ce qu’elle racontait et j’entendais surtout comme si cette femme était en face de moi. Il faut reconnaître le talent d’écriture de l’auteur pour en arriver à un tel schéma.

L’hôpital psychiatrique où elle est internée va être détruit, c’est pour cette raison que le docteur Grene doit parler avec sa patiente. Peut-elle rejoindre la société? Ses questions vont de « Qui est cette femme? » à « Pour quelles raisons a t’elle été internée? » La plupart des archives n’étant plus là, il doit parler avec elle. C’est dans ses entretiens qu’on découvre que la vie ne lui a pas fait de cadeaux. Dans ses entretiens mais aussi dans les carnets intimes qu’elle garde secret, caché sous les lattes du plancher. Elle se met à nu pour les lecteurs. Roman à deux voix car on découvre aussi la peine qu’à le docteur Grene. Bien qu’il aide ses patients, il est aussi submergé de tristesse et n’arrive pas à se remettre de la mort sa femme.

Avec son écriture prenante et poétique, Sebastian Barry nous emmène à la conquête de la vérité. Suspense, suspense… Pourquoi Roseanne est-elle internée depuis toutes ces années? Le suspense est maintenu jusqu’à la fin. Du moins, pour moi. Incapable de trouver la fin du livre. C’est un roman sombre et intéressant qui nous plonge en plein coeur de l’Ireland. En pleine guerre civile.

Publicités

7 réflexions sur “« Le testament caché » de Sebastian Barry

    1. Ah zut, quel dommage! Je suis partie sans attente particulière, n’ayant lu aucune critique à son sujet, et j’ai pu plus ample l’apprécier de cette façon.

  1. prettylizzy

    Si, je crois que j’ai apprécié le premier Marc Levy que j’ai lu : sept jours pour une éternité.
    Mais avec « et si c’était vrai ? » et « la prochaine fois », j’ai complètement saturé. Je trouve que l’auteur a une nette tendance au mélodramatique quand la situation ne s’y prête pas et se faire 20pages de sentiments nostalgiques et niais… je ne sais plus dans lequel l’un des personnages songe à sa mère et ça n’a franchement aucun intérêt avec l’histoire, quoi… bref, c’est lesquels ces deux gros coups de coeur ? ^^

  2. Lesquels ont eu l’honneur que tu les apprécies? :-) sur Top Ten Tuesday (2)
    > Bel-ami de Maupassant, Roberto Zucco de Koltés Bernard-Marie (une pièce de théâtre), Poil de carotte de Renard Jules et Germinal de Zola. Bon ça reste des classiques connus ^^

  3. Oui je suis toujours sur Twitter, je me suis abonné à ta page aussi :).
    Je ne connaissais pas ce livre et franchement bonne découverte ! Il a l’air vraiment génial ! Je le note de suite !!!!!!!!!!! Merci de m’avoir fait connaître, j’ai hâte de l’acheter !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s